Archive for the ‘citoyenneté’ Category

Les élections municipales sont finis. La liste conduite par Laurence a perdu. Je ne serais donc pas conseiller municipale pour les six années à venir.

J’en retiens une incroyable aventure humaine et des rencontres étonnantes. Je pense à ce vieux monsieur que nous avons rencontré quand nous battions le pavé électoral et qui était simplement content que quelqu’un vienne le voir.

Je retiens aussi d’avoir participer, pendant un peu plus de six mois, à la création, ex nihilo, à partir d’une communauté d’intérêt diffuse, d’une communauté de projet qui a réussi à présenter une liste crédible, cohérente avec un programme fidèle aux valeurs que nous souhaitions promouvoir.

A cette occasion, j’ai expérimenté l’importance de l’implicite et de la distribution des rôles dans la création d’une communauté. J’ai pu aussi constater l’importance des trois fonctions principales, tel que définit par le CEFRIO du parrainage, de l’animation et du coaching.

J’en retiens également d’avoir participé à une expérience collective transversale et non manager par le haut. Ce qui ’empêche pas le leadership et la prise de décision, bien au contraire. Simplement, la prise de décision résulte d’un contrat passé librement et non de manoeuvres top down.

J’en retiens d’avoir énormément appris auprès des personnes que j’ai cotoyées : mener une campagne, mettre en place une stratégie de communication, tenir un territoire… Même nos adversaires m’ont beaucoup appris et je les en remercie Smiley!

Mon implication personnelle : travail sur le programme avec les copains, notamment sur le participatif (veille informationnelle sur le sujet, recueil et analyses des besoins, propositions, rédaction) ; un peu de pavé à la rencontre des personnes ; intervention dans les débats de la campagne, présentation lors de la réunion collective…

Une expérience enrichissante !

La FING (Fédération, Internet Nouvelle Génération), acteur majeur du développement d’Internet et observateur des usages liés à ce développement, lance un programme d’étude sur les villes numériques et les usages qui les accompagnent sous le titre villes 2.0

Ce programme commence par un colloque qui a lieu le 6 novembre à la mairie de Paris.

« Pour explorer en profondeur les pistes ouvertes dans ce manifeste et en dégager des orientations pour l’action et l’innovation, la FING, en coopération avec le groupe Chronos et Tactis, lance le programme d’action Villes 2.0 . Villes 2.0 propose aux acteurs publics, aux entreprises, aux chercheurs, aux associations de s’associer pour fédérer leurs expériences et connaissances, repérer les initiatives innovantes, partager des idées neuves et enfin, dégager des intuitions et des pistes d’action fécondes.
Ce programme, d’une durée de 18 mois, rythmé par plusieurs rendez-vous importants, a aussi pour vocation :
* De rapprocher et faire travailler ensemble les acteurs traditionnels de la ville et les acteurs du numérique, services et technologies ;
* De jouer un rôle d’accélérateur pour des projets mobilisant les technologies au service de la transformation des villes.

La manifestation Villes 2.0 du 6 novembre 2006
http://www.fing.org/jsp/fiche_pagelibre.jsp?STNAV=&RUBNAV=&CODE=47560222>,
co-organisée avec Tactis, constitue le premier moment fort du programme.

Voici le résumé de la problématique qui sous-tend ce programme parru dans InterActu

La ville et les puces

Ces faits sont la marque d’une transformation profonde de notre rapport à la ville. Ces mutations atteignent les comportements individuels et collectifs, les personnes comme les institutions. Ils poussent vers une personnalisation des services, ce qui n’est pas sans rappeler l’émergence de ce qu’on appelle le web 2.0 (centration autour de l’usager, partage d’information, de connaissances etc., web social, interaction, transformation du pouvoir).

Ville 2.0

Cette formulation ville 2.0 renvoit à un espace numérique peu différent désormais de l’espace physique. La carte est devenu le territoire, c’est à dire que la représentation de la réalité est autant réel que la réalité elle-même.

Cette ville 2.0 n’est pas une utopie, on y retrouve les discriminations, notammment économiques et culturelles que l’on retrouve dans la ville.

Cette ville qui émerge, portent en elle des ruptures profondes pour le citoyen, usager, consommateur multi-adressé.

Laboratoire de coopération

Usage et développement technologique de la ville doivent aller de pair. Les services accompagnent le développement des réseaux nmériques, les usagers interagissent avec les décideurs habituels.

Les grandes métropoles vont être le creuset de ces développmeents.Acteurs citadins et technologues doivent agir de concert, plus qu’il ne le font aujourd’hui.

http://www.internetactu.net/?p=6645



  • twitter jadlat

    • Say aquientants not friends then you would be ok 2 years ago
    • When every thing is over all you have is your friends and family 2 years ago
    • Friends Jesus say hypocrites all of you. Please don't be like that we love you all it's nice to see you all doing your thing 2 years ago
    • By me want to see me succeeded even if it's a measely 10 percent and I should stand by you wanting you to ale it so don't use the word frie 2 years ago
    • Are you saying we women of color just hate each other or is this just a show to make money. If you call mea friend I expect you to stand b 2 years ago
    • Hating each other I call you friend but we are all hypocrites what's the message you sending to the young girls coming 2 years ago
    • That is why we have nothing you ever sit and watch you all the message you send is that sisters can't be friends but enemies 2 years ago
    • I don't know if they make you Georgia peach act like that cut throat but we all sisters stand by each other 2 years ago
    • What do I need for me to get what I buy the police 2 years ago
    • Now call express white glove urgent delivery they say they can't find it 2 years ago
  • RSS Bookmarks (Jadlat sur diigo)

    • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.