Un scénario revisité en ECJS seconde, 2. Retour au CDI

Posted on December 2, 2009
Filed Under liens | |

Après la première séance sur les moteurs du web, nous travaillons la séance suivante sur la mise en place de ce que nous attendons de la prise de notes des élèves (Une quinzaine de minutes). Le reste de la séance est consacré au travail de recherche. La séance suivante est la continuation de ce travail. Je ne m’étends pas sur cette activité pour l’instant.

Le quatrième temps fort (brainstorming et questionnement, choix d’un moteur, prise de note) est consacré au retour au CDI. C’est ainsi que nous l’annonçons aux élèves. Désormais, ils pourront aller sur internet mais sans utiliser les moteurs du web. Donc soit en utilisant le moteur de recherche du CDI que nous allons présenter, soit parce qu’ils ont l’adresse d’une page précise à consulter, soit pour une source identifiée (par exemple un journal).

Sur l’usage du terme ‘moteur’

Dernier point, nous utilisons bien le terme de moteur de recherche du CDI  et non celui de logiciel documentaire. La différence de vocabulaire est importante :

– en terme d’identité d’outils (cf. plus bas)

– en terme d’identité de l’espace de ressource appelé CDI , considéré comme un espace de ressources construit intellectuellement alors que google interagit
également sur un espace numérique qu’il construit automa-tiquement. cette conception renvoie à l’idée que chaque espace a son outil de recherche et s’appuie sur une politique de construction de l’espace ;

– en terme d’image renvoyé par le mot logiciel. Le terme de logiciel renvoie à un usage ancien statique alors que celui de moteur renvoie plutôt à un service dynamique (statique/dynamique au sens de langages informatiques). La différence est importante car le second sens renvoie à l’idée centrale de base de données.

– en terme d’image renvoyé par le mot documentaire qui renvoie à des fonctionnalités de gestion du CDI et non à des fonctionnalités de recherche. Là aussi le couple statique / dynamique peut s’appliquer, au sens courant de ces deux termes.

Point de formation

Ensuite, en salle info, avec un vidéo projecteur, nous présentons le moteur de recherche du CDI en parallèle avec Google. Les deux outils sont ouverts ensemble. Nous voulons par ce moyen leur montrer l’identité des deux outils (base de données, données, mots clés, requête, moteur, page de résultats, notices) pour arriver à montrer les avantages d’une recherche locale.

Nous allons naviguer de l’un à l’autre pendant la durée de la présentation.

– Premier point, les différents onglets sont autant de modes de recherche comme on peut en trouver dans google entre la recherche standard et la recherche avancée ;

– nous montrons ensuite les trois opérateurs booléens ET OU SAUF en écrivant la requête dans les deux moteurs de recherche. Nous utilisons classiquement les ensembles pour montrer la différence entre les différents opérateurs ainsi que l’histoire du sac de billes. Au final, nous obtenons une requête identique que nous allons tester.

– nous lançons la recherche sur le moteur du CDI et nous présentons la page de résultat obtenue avec le nombre de résultats, le rappel de la requête formulée sous forme d’équation et les notices.

– nous comparons ensuite cette page de résultats avec celle de google. Le nombre de résultats n’est pas à la même échelle, l’occasion pour nous de rappeler que nous ne travaillons pas sur la même base de données, ni sur le même espace : espace du CDI contre web de surface.

– vient ensuite l’analyse d’une notice en deux temps, celui de la pertinence et celui de l’accessibilité.

En ce qui concerne la pertinence, Nous insistons sur trois points :

* la facilité de trouver des informations sur l’auteur et la date de publication – ceux sont deux points importants sur lesquels nous avons mis l’accent dans la prise de notes. Il s’agit aussi de deux informations difficiles à trouver sur une page web immédiatement quand elles ne sont pas absentes ;

* la mise en avant du résumé comme résultat d’une production humaine fruit d’un processus intellectuel opposé à la construction formelle faite par un robot. la marque de cette construction automatique, c’est les points de suspension ;

* enfin les descripteurs que nous définissons comme des mots clés qui disent la même chose que le résumé. Nous insistons auprès des élèves pour repérer et noter les descripteurs dont ils pourraient se resservir soit pour ajouter soit pour exclure dans leurs recherches.

Sur l’accessibilité, nous indiquons d’abord qu’il vont devoir se lever pour accéder aux archives et non cliquer sur un lien. Manière comme une autre de marquer que le clic renvoie à l’accès au document (pas inutile à rappeler, je pense).

Ensuite, nous indiquons biens aux élèves qu’il faut bien noter toutes les informations d’accessibilité et nous prenons comme exemple l’histoire du monde. De toutes manières, ils comprennent vite quand ils se cassent le bec devant les archives.

Point d’activité des élèves

Ce point a duré une vingtaine de minutes. Nous laissons alors les élèves chercher en posant deux contraintes : avoir un document à lire dans les 10 minutes et commencer la prise de notes. nous intervenons si nécessaire.

Point de formation

Les cinq dernières minutes les élèves sont regroupés et nous leur demandons alors la différence qu’ils ressentent entre l’usage google et l’usage du moteur du cdi.

Les réponses que nous n’avons pas inventé même si elles n’apparaissent pas forcément de cette manière :

– plus grande facilité pour trouver quelque chose

– plus grande pertinence

– plus grande fiabilité

Nous concluons alors sur la fonction prescription qui est lié à ce moteur de recherche du CDI.

– Nous achetons ces notices ou nous les construisons et ce ‘nous’ c’est les documentalistes

– Nous achetons les abonnements, les livres, nous sélectionnons les pages web selon les élèves (lycées, 15-20 ans, disciplines etc.) dans le cadre d’un établissement scolaire et donc d’une politique. Nous prescrivons ainsi ce qui peut être lu. La marque de cela, c’est la notice que propose la page de résultat du moteur de recherche du CDI.

Et pour conclure nous finissons sur l’histoire du malade et du médecin.

Publicités



    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s


  • twitter jadlat

    • Say aquientants not friends then you would be ok 3 years ago
    • When every thing is over all you have is your friends and family 3 years ago
    • Friends Jesus say hypocrites all of you. Please don't be like that we love you all it's nice to see you all doing your thing 3 years ago
    • By me want to see me succeeded even if it's a measely 10 percent and I should stand by you wanting you to ale it so don't use the word frie 3 years ago
    • Are you saying we women of color just hate each other or is this just a show to make money. If you call mea friend I expect you to stand b 3 years ago
    • Hating each other I call you friend but we are all hypocrites what's the message you sending to the young girls coming 3 years ago
    • That is why we have nothing you ever sit and watch you all the message you send is that sisters can't be friends but enemies 3 years ago
    • I don't know if they make you Georgia peach act like that cut throat but we all sisters stand by each other 3 years ago
    • What do I need for me to get what I buy the police 3 years ago
    • Now call express white glove urgent delivery they say they can't find it 3 years ago
  • RSS Bookmarks (Jadlat sur diigo)

    • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

%d blogueurs aiment cette page :