Sur Diigo : un scénario pédagogique en terminale ?

Posted on June 27, 2009
Filed Under Outils numériques, Veille, info-documentation, scénario pédagogique, storrytelling | |

En terminale, on a mis en place un module de veille que je ne trouve pas satisfaisant.

En fait, le problème survient avec la présentation de l’outil de bookmarking social. Quel sens trouver à cet outil pour des élèves de terminale. Facebook, c’est directement compréhensible, google aussi, mais diigo ?

En fait le déclic est venu lors de la formation que j’ai fiate à l’URFIST sur les scénarios pédagogiques avec Hervé. Ils nous a demandé de construire un début de séance et de l’animer devant les personnes présentes à la formation.

Avant de décrire ce que nous pourrions faire en terminale, il y a une chose évidente que je retiens et que j’ai évoqué plus haut. Le plus difficile dans l’apprentissage d’un outil est le sens que l’apprenant va lui donner, ou le non-sens.

Ce n’est que si la personne y trouve du sens, c’est à dire qu’elle reconnaît, ou qu’elle va découvrir, un besoin dans l’utilisation de cet outil qu’elle va pouvoir se l’approprier.

A partir du sens, l’appropriation technique. Mais ce n’est rien encore. Il faut ensuite l’utiliser régulièrement. La variable temps est importante. Car c’est elle le critère principal d’intérêt de l’outil. Je décide de prendre du temps pour m’approprier un outil.

Vient enfin deux points importants dans l’utilisation d’un outil : la pratique et l’usage qui sont les deux versants d’une même réalité. Cette distinction je l’ai rencontré chez Christian Fauré On en retrouve une explication également chez IHMmedia. L’usage c’est la capacité à maîtriser correctement un outils, la pratique c’est ce qu’en fait l’homme. La part inventive est dans la pratique, c’est à dire concrètement ce que moi, j’en fais.

Mais revenons sur Diigo et la séance que je vais essayer de monter. Pour cela il faut donc que j’installe le sens de l’outil.

Je vais donc rappeler la séance précédente pendant laquelle on a présenté l’usage d’un agrégateur (netvibes pour ne pas le citer). Et je vais installer le sens en reprenant le fil d’une recherche d’information classique.

Je pose donc la question suivante : une fois que vous êtes sur votre agrégateur, que vous êtes en train de lire les actualités de vos flux, vous tombez sur un texte intéressant, que faites-vous ?

Il faudrait alors faire émerger un certain nombre de choses (sans forcément que se soit dans l’ordre):

– je le lis

– je l’imprime

– je le bookmarke

– je copie/colle

– je surligne

– je l’envoie par mail chez moi

A partir de là, il y a deux pistes de travail à aborder sur deux séance (je pense) : travailler sur des stations différentes ; travailler à plusieurs.

Toujours sous forme de question, je demande alors : Désormais on travaille sur le micro du réseau de l’établissement, mais vous pouvez aussi travailer chez vous, ou sur votre i-phone ou… Comment faire : un outil de bookmarking social qui va permettre de faire tout ce dont on a parlé précédemment.

Ensuite, on va passer, avec un diapo et un vidéoprojecteur, à l’appropriation de l’outil

– création du compte

– bookmarking

– surlignage et prise de note

On passe ensuite à l’installation de l’addons pour firefox et on laisse travailler les élèves.

La séance suivante, après rappel de l’outil, on va présenter les fonctionnalités de partage de cet outil : création de groupe, usage d’un forum interne au groupe, abonnement aux BS etc.

On va ensuite demander aux élèves de créer un groupe par groupe de travail.

Cette séance je l’ai expérimenté devant un public de professionnel de l’info-doc et c’est vrai qu’elle a bien fonctionné. Il faut maintenant passer à un public de lycéen. On verra l’année prochaine.

L’intérêt que je vois dans cette démarche est d’inscrire un nouvel outil dans des pratiques existantes. C’est ce que j’avais essayé de faire avec une séance sur google et c’est ce qu’on va proposer en seconde pour l’année prochaine avec Claudie.

Publicités



    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s


  • twitter jadlat

    • Say aquientants not friends then you would be ok 3 years ago
    • When every thing is over all you have is your friends and family 3 years ago
    • Friends Jesus say hypocrites all of you. Please don't be like that we love you all it's nice to see you all doing your thing 3 years ago
    • By me want to see me succeeded even if it's a measely 10 percent and I should stand by you wanting you to ale it so don't use the word frie 3 years ago
    • Are you saying we women of color just hate each other or is this just a show to make money. If you call mea friend I expect you to stand b 3 years ago
    • Hating each other I call you friend but we are all hypocrites what's the message you sending to the young girls coming 3 years ago
    • That is why we have nothing you ever sit and watch you all the message you send is that sisters can't be friends but enemies 3 years ago
    • I don't know if they make you Georgia peach act like that cut throat but we all sisters stand by each other 3 years ago
    • What do I need for me to get what I buy the police 3 years ago
    • Now call express white glove urgent delivery they say they can't find it 3 years ago
  • RSS Bookmarks (Jadlat sur diigo)

    • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

%d blogueurs aiment cette page :