Evaluation de l’information, mise à jour des logiques d’acteurs et Education Civique Juridique et Sociale

Posted on June 11, 2009
Filed Under 2009, Evaluation de l’information, didactisation, info-documentation, liens, métier | |

Lors de la formation URFIST sur l’évaluation de l’information, on a abordé une autre approche dont l’objectif n’est pas d’établir la « vérité » d’une source mais de prendre en compte une problématique qui fait controverse pour en définir les logiques d’acteurs (cf. le travail d’Hervé Le Men avec qui j’ai fait le stage suivant).

Pour faire simple, l’exemple classique du nucléaire avec d’une part Greenpeace et de l’autre EDF et le ministère de l’industrie. Il n’y a plus de vérité mais il y a des enjeux défendus par les différents intervenants qu’il convient d’énoncer. C’est la base même d’un choix raisonné et non pulsionnel.

Une autre problématique possible « comment les biocarburants sont devenus « écologiques » ? » Si je cite cette problématique, c’est que je viens aussi de lire un diapo d’Anne qui correspond exactement au travail à réaliser.

Un autre exemple de problématique qu’il serait intéressant de traiter « Google contre microsoft : le combat du gentil contre le méchant ? » Y’en a plein qui concerne le web !

Il me semble que c’est typiquement ce que devrait être l’ECJS et ce qu’elle n’est pas. Il y aurait vraiment un travail très intéressant à mettre en oeuvre qui demanderait que tous les élèves fassent la même chose. Aujourd’hui, il me semble que c’est surtout la segmentation d’un thème de recherche en sujets peu reliés entre eux, peu reliés avec le thème principal et surtout finalement peu problématisé. Le sujet qui me fait particulièrement dresser les cheveux sur la tête : le traditionnel historique de la question.

Qu’apprennent les élèves finalement ?

Suite à cette formation, on a essayé, avec une collègue d’histoire de mettre en place un travail sur Hadopi afin de montrer que les logiques en oeuvre sont probablement avant tout des logiques économiques qui s’affrontent sur l’opposition entre liberté de parole et propriété.

Je trouve d’ailleurs que le refus du conseil constitutionnel sur l’argument que « internet est une composante de la liberté d’expression et de consommation » (vu sur twitter mais non vérifié) est assez parlant. Il y a bien la liberté d’expression mais surtout la liberté de consommation qui, à ma connaissance, n’apparait pas dans la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

Pour revenir sur le travail effectué en ECJS, on a fait une première séance sur le trajet de la loi, de l’énonciation d’un problème, du rapport publié, du travail de commission jusqu’au passage au vote des députés. Derrière ce travail il y a aussi la volonté de lutter contre ce discours stéréotypé et dangereux de l’absentéisme des députés. En général quand ils ne sont pas dans l’hémicycle, je ne crois pas qu’ils soient en train de baffrer à la santé du contribuable.

On a aussi travaillé pendant cette première séance sur ce qu’est le droit d’auteur et sur la rémunération de l’auteur. On n’est pas allé assez loin là dessus. Ils auraient fallu que l’on travaille aussi sur les sociétés de perception des droits. Beaucoup de chose aurait pu être inventées mais le temps était trop court.

La seconde séance, nous avions préparé des textes (beaucoup trop long et beaucoup trop complexe) et le débat institué la dernière demi-heure a été finalement assez pauvre.

Mais je crois que l’idée est là. L’ECJS doit être, devenir, re-devenir un outil pour évaluer les logiques d’acteurs et non un séquençage de sujets sans liens très pertinents entre eux.

Publicités



    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s


  • twitter jadlat

    • Say aquientants not friends then you would be ok 3 years ago
    • When every thing is over all you have is your friends and family 3 years ago
    • Friends Jesus say hypocrites all of you. Please don't be like that we love you all it's nice to see you all doing your thing 3 years ago
    • By me want to see me succeeded even if it's a measely 10 percent and I should stand by you wanting you to ale it so don't use the word frie 3 years ago
    • Are you saying we women of color just hate each other or is this just a show to make money. If you call mea friend I expect you to stand b 3 years ago
    • Hating each other I call you friend but we are all hypocrites what's the message you sending to the young girls coming 3 years ago
    • That is why we have nothing you ever sit and watch you all the message you send is that sisters can't be friends but enemies 3 years ago
    • I don't know if they make you Georgia peach act like that cut throat but we all sisters stand by each other 3 years ago
    • What do I need for me to get what I buy the police 3 years ago
    • Now call express white glove urgent delivery they say they can't find it 3 years ago
  • RSS Bookmarks (Jadlat sur diigo)

    • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

%d blogueurs aiment cette page :